Les Personnes Mangent Pour Vivre, Nous, Nous Vivons Pour Manger

Lorsque nous avons créé le concept de l’entreprise d’Eventure, le premier obstacle était de décider quel service nous mettrions en place. Le modèle commercial demande à Eventure de construire et de posséder tous les ser-vices événementiels sous un même toit.

Il était logique de commencer avec la restauration et le service de bar. Au niveau du service du bar, je possédais déjà une grande expérience, mais la restauration était une nouveau point et, en dehors des services des trai-teurs, je n’avais aucune idée de comment cela fonctionnait. Mais comme tout entrepreneur avide, je me suis dit: “À quel point ce milieu pourrait-il être difficile?” Ce que je veux dire c’est que je peux régler et programmer un système d’éclairage de concert, par contre, préaprer du poulet dans le parc … peut-être, mais je n’en suis pas encore certain.

Avant d’entrer dans la précision, je tiens à dire que je connais le milieu de la restauration, laissez-moi vous raconter comment nous avons pu devenir traiteur. Comme notre modèle d’entreprise reposait sur le fait que nous faisions équipe avec de nouvelles entreprises partageant les mêmes idées, nous avons voulu faire de même avec la restauration. C’était notre premier pas dans cette direction. La plupart des événements, et je dirais plus de 90% des événements, intègrent à leur événement de la nourriture d’une certaine manière. Il était logique que la restauration soit notre première division.

À l’époque, chaque fois que je vérifiais Facebook, je voyais des messages sur David Sacks Catering. Alors j’ai commencé à chercher Dave, et il était impossible de le faire venir pour que nous puissions nous rencontrer. J’ai fini par le traquer, et nous avons parlé de nos deux entreprises pendant des heures et des heures. C’était prévisible, nous devions le faire ensemble. Dave travaillait dans la cuisine de son appartement, et je ne pouvais pas être plus impressionné que de voir la qualité et la quantité de nourriture qu’il pouvait produire là-bas! Mais Eventure a réuni une équipe, la capacité non seulement de vendre, de commercialiser, de soutenir et de finan-cer une opération de restauration adéquate, mais aussi d’autres sources de revenus potentiels pour la soutenir. Après quelques événements ensemble, il a décidé de le rendre officiel et de sortir et d’obtenir sa propre cuisine.

Les cuisines sont chères, et en construire une à partir de zéro est un gros travail. Après avoir cherché, j’ai dé-couvert que Java U traitait leur propre bâtiment et vendait leur cuisine existante. Le moment n’aurait pas pu être mieux choisi, car Ronnie et Donnie étaient amis, et j’avais aussi travaillé avec eux plusieurs fois au cours de ma carrière. Nous avons fait un marché, et nous possédons maintenant notre propre cuisine de restauration commerciale! Avec beaucoup de TLC, de réarrangement et de réparations, c’est devenu notre nouvelle maison.

Maintenant, le début de l’aventure peut commencé. Dave était, et est, un chef incroyable, ainsi qu’une personne incroyablement sympathique. Il m’a tellement appris sur la cuisine, la restauration, le shopping, les prix et je le remercie pour cela. Je suis toujours étonné de la façon dont les chefs manient les couteaux, et Dave m’a montré les bases, mais je ne suis pas fait pour cette finesse comme il le fait.

Je m’étais engagé à me former et à apprendre sur ce service restauration que nous proposons. Je pense que peu importe ce que vous faites dans les affaires, vous devez comprendre autant que vous le pouvez. J’ai et je conti-nue à faire l’épicerie avec les chefs, je travaille avec eux quand je peux. J’ai passé d’innombrables heures dans la cuisine à hacher, trancher et faire des hamburgers. Ce n’est pas plus différent que lorsque je me suis formé à l’éclairage, si vous voulez faire quelque chose de bien, cela prend du temps et du dévouement. Je ne suis en aucun cas un chef, même pas proche. J’ai beaucoup de respect pour ce que les chefs sont capables de créer, et à quel point il est difficile de le faire, en particulier pour la restauration. Mais j’ai de bonnes bases, et je peux maintenant créer des menus, des listes de courses, déterminer les locations, établir les prix pour les clients, dé-terminer la dotation, le calendrier et les horaires, et même préparer beaucoup de nourriture. Et Dave a été mon premier professeur dans ce monde là.

J’ai eu la chance de rencontrer un grand chef, Liam Hopkins. Je l’ai contraint à rejoindre notre petite équipe de restauration, et pendant deux ans, il a fait partie intégrante de notre service de restauration.

Liam est devenu notre chef exécutif pendant une brève période, et il a apporté un nouveau sens de finesse et de compétence à notre équipe. Liam est très passionné par la précision et transforme ses plats en réelles œuvres d’a r t .

J’ai pu recevoir un appel du chef Antonio Park, et il s’est trouvé que peu de temps après il a directement rejoint notre équipe. Liam, de son côté, a pu vivre son rêve en travaillant avec Park. Je souhaite seulement à Liam, le meilleur dans tout ce qu’il entreprendra. Son talent parle de lui-même, et je serai toujours son plus grand fan. J’attends avec impatience le jour où je dirai aux gens que je me souviens quand le chef Liam a travaillé avec moi … (Eh oui, comme je le fait maintenant!)

Lorsque Park est venu nous a appelé, nous devions maintenant trouver un nouveau chef exécutif. La chance nous est tombée dessus, une fois de plus : nous avons été présentés au chef Ben Cooper. Il était le chef exécutif de quelques restaurants italiens connus de l’ouest de l’île de Montréal, et j’étais un peu hésitant à l’époque, parce que je savais que je voulais quelqu’un dans le monde de la restauration. Mais nous avons pris le temps de nous rencontrer et de parler … mais je ne savais vraiment pas ce qui pouvait arriver. Ce qui s’est passé, c’est que je voulais rencontrer ce jeune homme dans mon bureau. Chose faite, nous avons pu commencer à parler.

Ben Cooper a commencé à travailler en cuisine à l’âge de 15 ans en Autriche. Il a travaillé et étudié dans un palace 5 étoiles ayant une grande renommée mondiale. Il n’a pas seulement étudié dans une école, il a étudié dans l’un des environnements des plus difficiles possibles. Il m’a raconté des histoires de chefs plus âgés et plus expérimentés qui ont essayé de réussir dans cet institut et qui ont échoué. Il était l’un des deux qui ont obtenu leur diplôme à la fin du processus! Et croyez-moi, son talent et sa passion sont au-dessus et au-delà de tout ce que j’ai jamais vu. Il sait comment produire des plats incroyables, délicieux et beaux, encore et encore. Son pre-mier événement pour nous était un mariage casher pour un client très exigeant, et il l’a vraiment impressionné. Il continue de la faire chaque jour d’ailleur ! J’attends avec impatience la nouvelle année au côté de Ben, et de pouvoir présenter tout ce que nous pouvons créer à nos clients.

De plus, nous travaillons avec George et Ronnie pour tous nos besoins en personnel. Je ne peux pas en dire assez sur eux et leur compagnie. Nous n’aurions pas notre service de restauration sans eux, et je le pense sin-cerement. Travailler avec eux fait de nous une grande entreprise de restauration, ils sont si travailleurs, expé-rimentés, organisés, à la hauteur et passionnés par les événements, qu’ils traitent vraiment nos événements comme si c’était le leurs. Ils apportent de la classe et de la sophistication à chaque événement, et ils veillent à ce que ça marche pour nous. Ils ont fait augmenter notre potentiel au-delà de nos capacités, et pour cela ils auront toujours ma grande reconnaissance.

Beaucoup de gens me posent des questions sur le côté commercial de la restauration. Comment calculez-vous le coût de la nourriture, comment savez-vous combien facturer, comment trouvez-vous toutes les locations dont vous avez besoin? La réponse n’est pas aussi simple qu’ils l’espèrent, comme nous avons une formule magique qui crache l’information. Il faut vraiment des années d’essais et d’erreurs, d’en faire encore et encore jusqu’à ce que ça devienne partie intégrante de votre méthode de travail.

Le coût de la nourriture est la seule chose que beaucoup de gens me demandent. Au fil des années, nous en avons fait un jeu stimulant pour voir à quel point nous pouvions nous rapprocher des prix iniciaux et voir si mes prix, correspondaient aux prix actuels des chefs de cuisine. Je suis heureux de dire que la plupart du temps nous sommes proches des deux! Pour comprendre, ce n’est rien de plus compliqué que de prendre le menu, décomposer chaque élément avec tous ses ingrédients, connaissant le coût du marché pour ces éléments et le montant total. Je souris toujours quand je vois de nouveaux venus dans l’industrie alimentaire au marché ou
chez Aubut avec leurs listes d’épicerie qui courent dans les allées en écrivant les coûts de tous les produits pour qu’ils puissent calculer les coûts des aliments. Je ne pense pas que cela doit être aussi précis, mais je reconnais que nous connaissions les coûts, pour la plupart, et que nous pouvons le faire dans le confort de notre bureau.

Nous ne travaillons pas trop avec des distributeurs et des fournisseurs, comme le feraient la plupart des restau-rants. Nous sortons et choisissons personnelement ce que nous utilisons. Nous magasinons à Aubut (pour ceux qui ne connaissent pas, Aubut est l’endroit où la plupart des entreprises de restauration font leurs courses), les marchés, Adonis, La Mer pour le poisson, Canada Wide (pour les grosses commandes de légumes) et une foule de bouchers. distributeurs de viande aussi.

Dans le monde d’aujourd’hui, la restauration est très compétitive, surtout à Montréal, et le service bar égale-ment. Nous sommes connus comme une ville où le milieu culinaire est très présent, et à échelle mondial. De plus, Montréal a toujours été reconnu comme une ville où l’événementiel fait partie intégrante de la ville et également à échelle mondiale. Mais il y a une différence entre être un traiteur d’événement et restaurateur. Je vois des signes dans presque tous les restaurants, boulangerie, restaurant de restauration rapide, un café qui dit à qui ils s’adressent. Faire un plateau de sandwich fait partie de la restauration, mais ce n’est pas une restauration événementielle. La restauration événementielle est l’endroit où vous pouvez nourrir 500 invités avec la même assiette extravagante et détaillée, servie chaude, fraîche et délicieuse à chaque fois. Pour être un bon traiteur d’événements, vous devez être un restaurant 5 étoiles mobile, à chaque fois.

J’ai assisté à des événements et à des foires commerciales aux États-Unis et il y a aussi beaucoup de créateurs de tendances, mais mon expérience a montré que Montréal a été et continue d’être de véritables créateurs de tendances dans le monde de la restauration. Je suis à l’affût de nombreuses entreprises de restauration de longue date de Montréal et j’espère que notre croissance et notre succès se poursuivront dans les années à venir. S’il vous plaît, parlez à tout le monde du service restauration Eventure. Je vous assure que vous serez impressionné par notre qualité de travail, par notre présentation et par notre service.

La restauration a été un grand virage pour moi et elle a eu ses hauts, comme ses bas. Je reste très passionné de maintenir un certain niveau pour tous les événements traiteur, et notre équipe devient plus forte. Si vous êtes intéressé par le monde de la restauration, nous sommes à la recherche d’un gestionnaire de restauration. N’hé-sitez pas à me contacter si vous ou quelqu’un que vous connaissez est intéressé.

On se retrouve au prochain article sur ce blog!

Dan